Les concerts et soirées


Dimanche 5 juillet à 16h

Chorale d'Aki Estamos Les Amis de la Lettre Sépharade

Sous la direction de Marlène Samoun.

Dimanche 5 juillet à 17h

Quatuor Kamhi
Avec Rafael Kamhi (guitare et voix), Renato Kamhi (violon), Antonina Zharava-Kamhi (violoncelle) et Rachel Kamhi (flûte traversière et voix).

Chants judéo-espagnols de Bosnie.

Lundi 6 juillet à 20h

Concert d'ouverture

Kobi Zarco avec Kobi Mishal (piano) et Uzi Rozenblat (accordéon) - Israël

Kobi Zarco est né en Israël en 1952 de parents originaires d'Istanbul, de Salonique et de Rhodes. Il a reçu la tradition du chant judéo-espagnol de ses grands-parents et de sa mère. Il est aujourd'hui l'un des principaux inspirateurs de la renaissance du judéo-espagnol en Israël et ses concerts, auxquels il associe volontiers le public, sont toujours des événements très festifs.

Cocktail à l'issue du concert

Mardi 7 juillet à 20h

Azaféa en concert

Nadav Lev (guitare), Rémy Yulzari (contrebasse).
Avec la participation exceptionnelle du trompettiste Frank London.

Azaféa propose un parcours instrumental à travers le répertoire judéo-espagnol et les influences qu'il a pu connaître (Turquie, Amérique du Sud, Israël, etc.). Le contrebassiste français Rémy Yulzari et le guitariste israélien Nadav Lev seront accompagnés pour ce concert par une figure de la musique klezmer et du jazz new-yorkais, Frank London.

 

Mercredi 8 juillet à 20h

Les judéo-espagnols de Rhodes : une histoire singulière


Présentation : Henri Nahum. Avec Isaac Jack Lévy, Pierre Sintès, Isaac Habib. Communication en anglais du Pr. Isaac Jack Lévy : La Djuderia of Rhodes : My Lost Home (traduction écrite fournie).

La communauté de l'île de Rhodes n'a jamais regroupé plus de quelques milliers de membres mais représente un cas singulier dans l'histoire judéo-espagnole. La fin de l'Empire ottoman coïncide pour les Juifs de Rhodes avec le début de l'occupation italienne. L'Italie fera figure de modèle. Beaucoup de Rodeslis s'y établiront ainsi qu’en Afrique. Avec la Shoah et la déportation en juillet 1944 des derniers Juifs de Rhodes, cette communauté a perdu son ancrage territorial. Le lien identitaire des Juifs originaires de Rhodes demeure cependant très réel à travers une mémoire et des traditions partagées.

Projection à 21h du film the Island of Roses : The Jews of Rhodes in Los Angeles (USA, 1995, 55 min.) En anglais, italien, français et judéo-espagnol avec sous-titre anglais.

Réalisation : Gregori Viens.

Jeudi 9 juillet à 20h

Concert de clôture : Svetlana Kundish

Svetlana Kundish (soprano) avec Michael Dinerstein (guitare) et Anatoly Geyko (darbuka, tambourin, flûte traditionnelle).
Svetlana Kundish est née en 1982 en Ukraine et a débuté la musique à l'âge de 7 ans. À son arrivée en Israël en 1995, elle poursuit ses études de chant et de piano à l'école Ironi de Tel-Aviv. Elle a étudié le chant lyrique avec Ella Akritova, professeur au conservatoire de Kiev, la musique klezmer dans la classe de Nehama Lifshitz et est diplômée en musicologie de l'université de Tel-Aviv. Elle s'est produite comme soliste dans de nombreux pays lors de concerts de musique classique et de musiques juives. Elle interprétera ce concert inédit de chants judéo-espagnols avec deux musiciens israéliens.

Comments