Retrouvez les conférences de la première université d'été sur Akadem

Vous pouvez visionner plusieurs conférences de l'université d'été judéo-espagnole 2012 en cliquant sur le titre grâce à notre partenaire :

Une ou des littératures judéo-espagnoles : mythe ou réalité ?

Intervenantes : Marie-Christine Varol, Brigitte Peskine, Gaëlle Collin, Rosa Sanchez, Michèle Bitton.

L’existence d’une littérature judéo-espagnole est souvent ignorée. L’objet de cette table ronde sera de rappeler sa genèse et ses différentes formes. Chaque intervenant sera amené à présenter une œuvre majeure de la littérature judéo-espagnole.

La littérature orale judéo-espagnole : contes et proverbes.

Intervenantes : Marie-Christine Varol, Anna Angelopoulos, Zelda Ovadia.

Les proverbes occupent une place majeure dans le contexte judéo-espagnol. Ils véhiculent une forme de philosophie intégrée à la vie quotidienne dont les sources se trouvent dans les traditions antiques, talmudiques, musulmanes ou de l’Espagne médiévale et chrétienne.

Le monde judéo-espagnol : une culture urbaine spécifique Salonique-Istambul-Izmir.

Intervenants : Marie-Christine Varol, Henri Nahum, Moshe Shaul.

La diaspora sépharade s’est fixée en priorité dans les villes de l’Empire Ottoman et y a développé un mode de vie urbain fondé sur le commerce et l’industrie. Les communautés sont loin d’être isolées dans leur contexte : il n’existe pas de ghetto, les déplacements et les voyages sont fréquents, la pratique de nombreuses langues indispensable.




La place des juifs dans la péninsule ibérique au Moyen-âge:

Intervenants : Silvia Planas, Michael Alpert, Jean-Claude Kuperminc.

La présence juive dans la péninsule ibérique est attestée dès l’époque romaine et malgré des vicissitudes a connu une croissance importante. Quelle est la place numérique, sociale, économique, culturelle de ces communautés, leurs traits distinctifs et quel est leur degré d’intégration et d’interaction avec leur environnement ?

Le Maroc judéo-espagnol.

Intervenants : Abraham Bengio, Vanessa Paloma, Line Amselem, Gladys Bunan.

Le nord du Maroc (Tétouan, Tanger, Melilla, Larache, Fès) a longtemps abrité (et abrite encore) des communautés juives de tradition et de langue espagnole. Que reste-t-il de cette histoire singulière qui semble à nouveau se fondre dans l’hispanité ?

Comments